Comment nettoyer son stylo-plume

Investir dans l’achat d’un stylo-plume, c’est aussi savoir en prendre soin en l’entretenant le plus souvent possible. Pour le protéger de la poussière, de rayures éventuelles ou de possibles chocs, le ranger dans un étui après l’avoir utilisé semble une évidence.

Le principal responsable de la corrosion d’un stylo-plume reste incontestablement l’encre, quelle que soit sa nature et quelle que soit sa marque. Les encres à pigment sont à ce sujet beaucoup plus corrosives que les encres traditionnelles. Nous ne les recommandons d’ailleurs pas pour les stylos-plume.

A chaque fois que vous changez d’encre, nous vous conseillons de bien nettoyer votre stylo-plume. Si vous décidez de ne plus vous en servir pendant un certain temps – quelques semaines par exemple – nous vous conseillons également de le vider de son encre et de le nettoyer soigneusement.

A. Pour les débutants

1. préparer un verre d’eau froide, si possible non calcaire (filtrée ou minérale)

2. retirer le capuchon, dévisser et retirer le corps du stylo-plume afin d’accéder au converteur

3. tourner le bouton du converteur dans le sens inverse des aiguilles d’une montre afin que celui-ci soit en position de remplissage

4. plonger le stylo-plume dans l’eau puis tourner le bouton du converteur dans le sens horaire afin de le remplir d’eau

5. vider le converteur dans un autre récipient en tournant à nouveau son bouton dans le sens inverse des aiguilles d’une montre

6. répéter l’opération jusqu’à ce que l’eau ressorte du stylo-plume entièrement claire

Si vous utilisez un stylo-plume dépourvu de converteur (car vous utilisez exclusivement des cartouches), nous vous conseillons tout simplement d’immerger délicatement le bloc-plume dans un récipient rempli d’eau froide (si possible non calcaire) et de le laisser quelque temps. Puis de changer l’eau autant de fois que nécessaire jusqu’à ce qu’elle devienne limpide. Vous pouvez également porter à votre bouche le bloc-plume et souffler dedans afin d’en expulser le surplus d’eau par la plume jusqu’à ce que l’excédent d’eau ne comporte plus aucune trace d’encre. Il vous suffira ensuite de placer le bloc-plume dans du papier absorbant afin de le sécher. Et le tour est joué !

B. Pour les expérimentés

1. préparer un verre d’eau froide, si possible non calcaire (filtrée ou minérale)

2. retirer le capuchon, dévisser et retirer le corps du stylo-plume, puis retirer le converteur

3. dévisser le cylindre métallique du converteur et désolidariser toutes les parties ; les immerger dans le verre d’eau

4. a) si le modèle est doté d’un ensemble plume-conduit solidaire (comme chez Esterbrook, par exemple.), saisir le conduit et la plume entre le pouce et l’index et dévisser l’ensemble ; l’immerger dans le verre d’eau

    b) si le modèle n’est pas doté d’un ensemble plume-conduit solidaire, à l’aide d’un petit rectangle de cuir ou de caoutchouc souple saisir la plume et le conduit entre le pouce et l’index et tirer délicatement ; désolidariser la plume du conduit et les immerger dans le verre d’eau

5. laisser tremper quelques heures en changeant l’eau régulièrement jusqu’à ce qu’elle soit parfaitement claire

6. sécher tous les éléments avec du papier absorbant, y compris l’intérieur du converteur, avant de remonter la plume, le converteur et le stylo-plume.

Nous insistons sur le fait que cette deuxième méthode doit être réalisée avec précaution afin de ne pas risquer d’endommager la plume et le conduit d’alimentation qui sont des pièces fragiles. Si vous avez le moindre doute, nous vous invitons à réaliser la première méthode ou à confier l’opération à un professionnel.

Ces instructions sont valables pour un nettoyage régulier de votre stylo-plume. Il est utile de le nettoyer de temps en temps plus en profondeur en utilisant une solution dédiée.

Vous retrouverez du petit matériel de nettoyage en suivant ce lien.

Panier
Retour en haut
Vérifié indépendamment
124 avis